Comment avoir des longs cheveux naturels en bonne santé: Les 3 étapes à suivre

Le premier réflexe qu’ont la plupart des gens qui veulent voir leur cheveux pousser, c’est de regarder sur les réseaux sociaux comment les autres filles s’occupent de leurs cheveux, quels produits/recettes elles utilisent. Mais il y a tellement de youtubeuses, instagrameuses qui traitent du sujet… Il y a tellement d’informations aussi… On ne sait pas toujours où donner de la tête et bien souvent on s’y perd. Alors rien de tel pour faciliter la vie de tout le monde qu’un petit résumé en 3 étapes de tout ce qui est primordial de faire pour réaliser ses objectifs capillaires! 

1. Éliminer les pratiques d’entretien capillaires néfastes

Pour cela un travail d’introspection et d’analyse est nécessaire. Il faut tout d’abord identifier dans ses pratiques capillaires celles qui sont favorables à la bonne santé de ses cheveux et qui vont faciliter la rétention de leur longueur. Une bonne hydratation des cheveux, des soins profonds et des coiffures protectrices bien réalisées sont généralement des pratiques qui contribuent à limiter la casse et donc qui s’apparente à des pratiques capillaires bénéfiques aux cheveux. A contrario, l’utilisation de produits non-adaptés, de traitements chimiques et de chaleur à outrance sont des pratiques qui sont défavorables à la vitalité de vos cheveux. Il faut penser à réduire fortement ce genre de pratique ou encore à les abandonner totalement !

2. Déterminer la nature de ses cheveux

De la même façon qu’on détermine la nature de sa peau pour apporter les soins nécessaires et adaptés. Il faut faire exactement la même chose pour ses cheveux car comme la peau les propriétés des cheveux sont différentes pour chaque personne.  Pour cela, c’est simple, il faut connaître les quatre grandes caractéristiques de son cheveu : porosité, élasticité, épaisseur et enfin la densité.

3. Créer sa routine capillaire

Après avoir déterminé la nature de ses cheveux et avoir sélectionné les produits capillaires adaptés. Il faut maintenant déterminer à quelle fréquence faire ses soins capillaires ; en fonction de la nature de son cheveu mais aussi de son style de vie, par exemple une personne qui pratique régulièrement une activité physique aura besoin de laver ses cheveux plus fréquemment. Durant l’année, il faudra également ajuster sa routine en fonction des températures et du climat dans lequel on vit. Les cheveux n’ont pas besoin de la même hydratation un jour de canicule et un jour de grand froid.

Tu as encore du mal à identifier tes mauvaises pratiques capillaires, ou pour toi déterminer la nature de tes cheveux s’apparente à un casse-tête ? N’hésite pas à nous contacter! On peut t’aider à construire une routine capillaire 100% pour toi grâce à un diagnostic personnalisé. 

Laisse un commentaire

CGU

Les Ateliers Zuri © 2022. All Rights Reserved.