Nappy or not nappy, telle est la question…

Il suffit de taper ce mot sur Google pour tomber sur des milliers de contenus : blogs, sites internet, vidéos Youtube et même noms de marques… Nappy c’est « the » mot de référence pour désigner les personnes qui ont fait le choix de porter leurs cheveux au naturel et avec fierté.

Mais connaissez-vous la véritable signification du mot Nappy ? 

La contraction de l’anglais « Natural » et « Happy » me direz-vous… eh bien c’est ce que je pensais moi aussi il y a quelques années jusqu’à ce que je lise un article dont le titre était « the other N-word », cet autre mot n’étant rien d’autre que le mot Nappy !! Imaginez ma surprise…!

Je n’ai pas réussi à vous retrouver cet article mais en gros il expliquait que le mot Nappy est un terme péjoratif qui remonte au temps de l’esclavage : les maitres blancs utilisaient le terme « Nappy head » pour désigner les cheveux des esclaves noires (et barbes des hommes noirs), comme étant similaires à du tissu, de la fourrure ou à des vêtements avec des poils d’animaux. En d’autres termes, les blancs considéraient les cheveux naturels des noires comme un attribut négatif qui contrastait avec la norme du cheveu lisse.

Les conséquences négatives du mot “nappy”

Malheureusement, on connaît les conséquences négatives que tout cela a eu sur la façon dont les descendants de ces esclaves ont considéré (ou considèrent encore aujourd’hui) leurs propres caractéristiques naturelles. Apparemment, quand on veut se moquer d’une fille qui arbore ses cheveux naturels on lui dit des choses du genre « Buy some indians hair.…you can wear nappy head / hair », c’est un peu l’équivalent des moqueries du type « Tu ressembles à un mouton ou un caniche » mais en pire vu le poids historique du terme !

De toute évidence ce même terme, qui fait la fierté de beaucoup de personnes, a une signification tout autre pour les afro-américains. Aux Etats-Unis, une personne blanche caractérisant les cheveux d’une personne noire comme « nappy » ou « nappy headed » est considérée comme très offensante, voire raciste. Et même certaines personnes noires peuvent également trouver inapproprié pour les noirs d’utiliser ce terme. Pour eux, la blessure profonde relative à ce mot est encore vive, et pour certains c’est insultant de l’utiliser même entre nous.

Mais alors, d’où sort l’expression « natural and happy » ? 

Au cours du 20e siècle, de nombreux noirs américains « embrassent » leurs cheveux naturels jusqu’alors décrié. L’Afro devient d’ailleurs l’un des symboles du mouvement militant Black Power des années 1960 :  les Afro-américains portent fièrement leur coiffure, en réaction à un idéal de beauté qu’ils considéraient raciste : le culte des cheveux lisses. 

Toujours aux Etats-Unis, des années plus tard, un mouvement de femmes noires qui laissent leurs cheveux pousser naturellement voit le jour, le Natural Hair Movement ; en se réappropriant le mot Nappy avec des phrases du genre « I love my nappy hair » ces femmes veulent de cette manière manifester la fierté de leurs origines en faisant un pied de nez à l’origine raciste de ce terme. Ce mouvement s’est depuis répandu un peu partout, et en Europe notamment où beaucoup de personnes se revendiquent Nappy sans connaître l’histoire de ce mot.  

Le poids des mots selon l’histoire et les continents n’est pas le même. Et comme il n’y a pas d’âge pour apprendre, j’ai voulu le partager avec vous, au cas où vous utilisiez vous aussi ce mot de façon tout à fait innocente, sans savoir tout ce qu’il implique. Le savoir est une arme n’est-ce pas ?! La preuve :  en 2011, une fille, blanche en l’occurrence,  a twitté pour demander pourquoi les cheveux de Rihanna étaient si Nappy sur la couverture de son single « Man Down ». Voici la réponse de Rihanna : 

Moi personnellement, je ne me considérais pas forcément comme nappy, même avant de connaître l’origine de ce mot. Je n’ai jamais ressenti le besoin de me définir en tant que “ naturelle et heureuse” et le fait d’apprendre l’histoire de ce mot ne m’a pas plus donné envie de l’employer. C’est vrai que les temps ont changé,  que le sens de ce mot a pris une connotation plus neutre, mais moi je préfère tout simplement ne pas l’employer, tout comme je n’emploie pas l’autre N-word

Et vous chers lecteurs et chères lectrices, qu’en pensez-vous ? Est-il possible selon vous de se réapproprier un mot qui a été utilisé comme une insulte pendant si longtemps ? Nappy or not Nappy? 

Signé : Sandrine 

Laisse un commentaire

CGU

Les Ateliers Zuri © 2022. All Rights Reserved.